20210201_174848_001.jpg

Pâte d'Amande

Amandine Lefebvre

Dessin au stylo Bic®

les-dessins-bic-de-pate-d-amande-1530979
50553593_1501610269973260_59194889442856
44516079_1428590113941943_64451925118193

De l'Art

sur mon chemin...

Je m'appelle Amandine Lefebvre et je vis à Kingersheim, en Alsace. Ce surnom doux et gourmand que l'on m'a donné il y a plusieurs années, Pâte d'Amande, je l'ai conservé comme sobriquet d'artiste.

 

Petite, je dessine des poissons et des sirènes, partout et tout le temps... et bien d'autres choses...

A 5 ans, je me fais "virer" d'un atelier dans un centre de vacances pour avoir mélangé des pots entiers de peinture sans autorisation (et avoir incité les autres enfants à en faire de même...).

 

Simple curiosité pourtant de voir la magie des couleurs opérer...

Bonheur insouciant de la partager avec des copains... :)

Un souvenir encore intact !

 

"Laisse aux autres les vies médiocres et conventionnelles. Choisis l'Art.

La vie est courte !"

Tel fut, bien plus tard, le précieux conseil de mon professeur d'arts plastiques Philippe Geldreich, à l'approche du Bac, pour m'encourager à poursuivre dans cette voie...

 

(...et je ne mesure toute la richesse de ce message qu'aujourd'hui !)

C'est au Palais Universitaire de Strasbourg que je continue ma route en Arts plastiques !

Je poursuis ensuite mon parcours en bifurquant vers les sciences de l'éducation jusqu'au master, sans jamais m'arrêter de dessiner ou de peindre...

Je suis aussi une formation en art-thérapie à distance avec des stages à Arles et Marseille. 

Des rencontres...

et des projets partagés...

A la fin de mes études, je travaille en entreprise... et donne parallèlement des cours d'arts plastiques en soirée chez les Compagnons du Devoir de Strasbourg.

 

Je rencontre à cette même période, des musiciens talentueux et inspirants, Les Raisins Secs, avec lesquels je collabore pour des expos-concerts et des illustrations pour leurs deux albums... mais qui deviennent surtout des amis (et parmi eux, un mari).

Devenue maman une première fois, je m'intéresse ensuite à l'illustration jeunesse... Et admire le travail de Rebecca Dautremer, Aurélia Grandin, puis plus tard, Clotilde Perrin, Barbara Brun, Thibault Prugne...

 

D'autres artistes aux multiples facettes, tout aussi passionnants que passionnés, viennent nourrir mon envie de créer. Olivier et Julien Lindecker (AEDE, La Camelotte, La Gargarousse), m'embarquent dans leur merveilleux univers théâtral et musical. Je réalise pour eux des affiches de spectacles, quelques décors et des illustrations pour un livret jeunesse à destination du public à la fin de leur spectacle.

Aujourd'hui et depuis 2012, je suis directrice adjointe de la Maison des Jeunes et de la Culture (M.J.C.) de Wittenheim. 

 

Depuis 2017, je fais partie du collectif d'artistes amateurs du Relais Art et Culture de la MJCSC de Bollwiller, qui oeuvre pour le développement et le rayonnement des artistes par l'accompagnement, dans une dynamique de partage et d'échange. 

Bic® "fétiche"!

Depuis 2017, il ne me quitte plus et a détrôné toutes les autres techniques explorées jusque-là !

 

Et vous, avez-vous déjà dessiné avec cet outil fabuleux ?

Ecrit, oui, sans doute !...

mais alors le dessin, c'est une autre aventure, n'est-ce pas ?

Tentez-la !

Le Bic® est époustouflant...

Si la pointe médium était ma favorite au démarrage, c'est le cristal fine qui m'a par la suite conquise

(...mais je continue de dessiner avec plusieurs Bic® en même temps, pour enrichir les effets !).

J'aime la prise en main légère du Bic®, la sensation du tracé sur les papiers épais et rugueux, la finesse de son trait, et les multiples possibilités et nuances offertes, si l'on varie son inclinaison, son appui, son geste... Je continue de l'apprivoiser et de lui découvrir de nombreux atouts...

Si j'opte pour le noir et blanc la plupart du temps, pour une atmosphère authentique rappelant les photos argentiques anciennes, et afin de me focaliser sur les contrastes et la lumière, je réalise également certains dessins avec des Bic® couleurs, pour l'émotion et la fougue que ces dernières dégagent. Il s'agit alors de trouver la manière d'associer et de croiser des teintes existantes en Bic® afin d'obtenir des nuances nouvelles.

N'hésitez pas à lire son témoignage dans la partie

"Je suis un bic®"...

Et aussi à vous intéresser à d'autres artistes qui sont férus de Bic® comme moi pour leurs créations. En France, je citerais Youssef Boubekeur, Helena Hauss,

Jean-Marc Crinier. (Mo2factory)...